www.poulbenn.com                      



Antiquité de Poulbenn

Un peu d'histoire

Les Vénètes armoricains.

Les cités Vénètes s'étendent sur la côte sud de l'Armorique: le Morbihan, où ils possèdent une multitude de petits ports. L'origine de ce peuple est ancienne, elle est connue des Grecs, Homère les appelle les Hénuètes dans l'Iliade. On les retrouve en Adriatique, en Baltique, sur les bords de la Vistule. Au II ème siècle avant J.C. ils s'installent sur les îles de l'Adriatique et fondent Venise.

La capitale du peuple Vénète armoricain se situe sur l'immense nécropole de Locmariaquer, c'est de cette côte qu'il contrôle les estuaires des principales rivières armoricaines du sud, la Vilaine, le Blavet..., le golfe du Morbihan, également Groix et Belle-Ile. Mais ils refusent d'accepter l'alliance avec Rome en 56, après leur défaite elle est déplacée par les romains à Darioritum (Vannes) Gwenned en Breton.

Ce peuple de marins commerçants est le plus puissant de toute la Péninsule, il commerce le sel. Il est le premier, en Armorique, à frapper des statères d'or dès la fin de l'hégémonie arverne. Les Vénètes exploitent les ressources de l'arrière pays, le bois de chêne pour leurs navires... Ils travaillent également le fer et sont de remarquables potiers. Navigateurs chevronnés, ils gardent la mainmise sur tout le trafic maritime de la côte océane, en particulier les routes vers la Bretagne.

César dira d'eux: les Vénètes montent de grandes barques de chêne surélevées aux deux bouts et dont la coque est aplatie pour mieux glisser sur les bas-fonds. Leurs voiles sont faites de peaux et les câbles de leurs ancres remplacés par des chaînes de fer. Chevelus, moustachus, coiffés de casques aux cimiers étranges, le torse orgueilleusement nu, les jambes serrées dans les longues braies, ils brandissent enchantant glaives et javelines, avec la certitude de balayer l'ennemi sous la masse compacte de leurs 220 nefs.

Les autres peuples de la péninsule sont : les Osismes, les Coriosolites, les Redones et les Namnètes.

Monnaie Vénète

Monnaies Vénètes trouvées à Gavres: potins de terre cuite, obole en bronze et statère.

 

Le port romain d'Auray

Sur l'étang de poulbenn, deux cent mètres de quai consolidé, avec un retour de 70 m : l'activité commerciale prise aux Vénètes devait y être lucrative avant la construction du port de Vannes. Les qualités de ce port sont sa discrétion, l'abri proposé et le faible besoin de surveillance par marée basse. Les Bretons, vers 460, vont s’établir sur la rive gauche de la rivière du Loch, ou une motte castrale sera improvisée grâce au relief. Elle deviendra plus tard une forteresse en bois puis en pierre pendant la période ducale. Sur cette carte de la fin du XVIII ème siècle, on ne peut ignoré l'existence du port romain.

Etang poulbenn

Le moulin à marée de Poulben

Envasé par son moulin à marée en quatre petit siècles, l'étang de Poulben a disparu, il ne reste que l'anse. Vers 1920, il est racheté pour l'exploitation d'une scierie qui ne fonctionnera pas faute de force marémotrice. Le chemin de poulbenn existe encore en partie, il allait de l'étang au rempart du futur château d' Auray. Premier château en 1082, après un incendie, il est reconstruit en 1201 par Arthur Ier duc de Bretagne. Ruiné au XVI ème siècle il est démoli en 1558, ses matériaux utilisés pour la construction de la citadelle du palais, à Belle-Île-en-Mer.


Carte d'Auray à la fin du XVIII ème siecle.

Quelques uns des personnages célèbres passés à Saint Goustan:
François 1er, Roi de France en 1520.
Isaac de Razilly gouverneur de Bretagne, sur ordre de Richelieu, quitte le port le 4 juillet 1632 avec trois navires et une centaine de colons, principalement des bellilois, pour aller peupler l’Acadie (nord Canada).
Madame de Sévigné, en 1688, aurait logé dans la succursale du Pavillon d’En Bas, aujourd’hui abattue.
Benjamin Franklin y débarque le 4 décembre 1776. Ce jour de tempête l’oblige à faire escale à St Goustan avant de gagner Versailles, pour rencontrer Louis XVI et solliciter l’aide de la France à la république naissante.

contact@poulbenn.com

56400 AURAY France

tel (33) 02 97 50 80 09 fax (33) 02 97 24 83 21





Nos Amis

* www.flaming-pearl.com

* www.french-treasures.net

* www.biscuiteriedelapointeduraz.com

The Antiques and Collectibles Search Engine